Sont concernés les sites Internet des opérateurs de plateforme en ligne mentionnés au 2° du I de l'article L. 111-7 du code de la consommation. Mais encore ? Il s'agit des "services de communication au public en ligne reposant sur la mise en relation de plusieurs parties en vue de la vente d'un bien, de la fourniture d'un service ou de l'échange ou du partage d'un contenu, d'un bien ou d'un service". Autrement dit, les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Twitter…) mais aussi les plateformes de location saisonnière comme Airbnb, les sites de covoiturage comme Blablacar, les portails d'annonces comme Leboncoin ou encore les plateformes de vidéos en ligne comme Youtube.