Le portefeuille numérique de l'UE

L’application fonctionnera dans les 27 pays membres.

Elle devrait voir le jour dès l’année prochaine, d’après les informations obtenues.

À la manière de France Connect, elle permettrait de se connecter à divers sites administratifs et gouvernementaux pour y gérer ses documents et payer ses factures. Tout en empêchant des organismes privés d’avoir accès aux données personnelles de ses utilisateurs.